Impôts, aides sociales, retraite… Les hausses prévues suite à l’inflation

L’Insee prévoit un véritable printemps par rapport à l’inflation. Voici ce que cela implique sur le côté financier des ménages !

La stratégie du gouvernement semble pouvoir contenir l’inflation ces derniers temps. Cela va de mieux en mieux, avec un taux de 3,5% en novembre 2023, d’après le site moneyvox. Découvrez alors ce que cela implique pour vos allocations, votre retraite, votre épargne ou votre rémunération. Préparez dès maintenant votre budget pour 2024 !

Inflation : tout ce que cela implique sur le salaire #

Comme tous les ans, le SMIC augmente au 1er janvier de chaque année. De plus, cela peut augmenter au milieu de l’année en fonction du taux d’inflation. Cette fois, les autorités ne dévoilent aucun chiffre selon nos confrères de Moneyvox. Mais on peut se douter que le salaire minimum va suivre la tendance des hausses des prix !

Le salaire des employés va aussi connaître une hausse dans les prochaines périodes. Toutefois, le directeur de la Banque de France prévoit une hausse moins rapide que l’inflation. Malgré la hausse de 3,9%, l’Insee espère que la prime Macron va avoir une plus nette incidence.

À lire Versement des pensions de retraite : cette bonne nouvelle devrait bientôt ravir les retraités

L’inflation influence aussi les aides sociales venant de l’État. Il en est ainsi des allocations familiales et des minima sociaux qui vont constater des revalorisations significatives. Pour le mois d’avril 2024, les prestations légales pourraient augmenter d’environ 4,6%. Toutefois, tout dépend de la hausse des prix à la consommation dans les prochaines périodes !

La dernière aide concerne l’APL, qui varie selon l’indice de référence des loyers. Une bonne nouvelle s’annonce pour les locataires, car le « bouclier loyer » reste valide jusqu’en été 2024. D’ailleurs, avec l’inflation actuelle, cela pourrait augmenter à environ 3,5%.

De gros changements dans la retraite et les taxes ! #

Les retraités peuvent aussi bénéficier de l’inflation qui ne cesse d’augmenter ces derniers temps. En effet, une instruction ministérielle vient de confirmer qu’une hausse de 5,3% va survenir pour la pension de retraite. C’est la première fois depuis quatre ans que la hausse des prix coïncide avec celle de la retraite.

Le minimum vieillesse, une aide précieuse pour les personnes du troisième âge, va aussi constater une hausse. Parallèlement à l’inflation, les autorités prévoient une augmentation d’environ 5,3%. D’où un montant d’Aspa supérieur à 1 000 euros pour ceux qui vivent seuls !

À lire Impôts : le nouveau barème favorable pour ceux qui cochent cette condition, les concernés

Concernant les impôts, un paramètre important de la taxe foncière se trouve actuellement sur le devant de la scène. Il s’agit de l’indice des prix à la consommation harmonisé ou IPCH. Ce critère qui dépend de l’inflation cause alors une hausse de 3,9% sur la taxe foncière.

Les barèmes de l’impôt sur le revenu pourraient aussi constater de gros changements. Déjà, la première tranche augmente de 10 777 à 11 294 euros. Par ailleurs, l’Insee prévoit une revalorisation de 4,8% suite à l’inflation.

Inflation : un rapport ahurissant venant de l’Insee #

D’emblée, sachez que vous pouvez gagner de l’argent à travers le livret d’épargne populaire. Le taux de ce dernier va s’élever à 6% en janvier 2024, contrairement à l’inflation qui s’élève à 5%. Toutefois, le Livret A ne va connaître aucune hausse en début d’année.

Toujours selon nos confrères de Moneyvox, il n’y a eu aucune inflation qui a atteint ce taux depuis une dizaine d’années. Pourtant, en 2022 et en 2023, ce taux s’élève en moyenne à 5% ! Tout cela témoigne de la gravité de la situation actuelle et de la nécessité de trouver une solution adéquate.

Nouvellefemme.fr est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :