Ces 4 huiles essentielles sont les meilleures pour ne pas attraper le rhume cet hiver

Les huiles essentielles sont un atout santé incontournable. Surtout en hiver, voici quelques-unes des meilleures.

Les huiles essentielles ont de nombreuses vertus. En raison de leurs propriétés uniques, une variété de produits de soins les utilisent. Par exemple, pour favoriser la pousse des cheveux ou adoucir la peau. Mais ce n’est pas tout ! Il s’avère que ces arômes sont également efficaces contre le rhume. Voici quelques-uns parmi les plus recommandés !

Huiles essentielles : Un remède efficace contre le la rhume #

Le froid de l’hiver apporte avec lui des virus et des maladies virales qui ne nous facilitent pas la vie. Cela se traduit par des nez bouchés et des difficultés à respirer. À cela s’ajoute une fatigue inexpliquée qui nous accable dans nos tâches quotidiennes. Trouver une solution s’avère donc être indispensable.

Face à ces problèmes, les huiles essentielles sont un véritable atout. En effet, elles s’avèrent efficaces pour lutter contre les rhumes et leurs premiers symptômes. Cela est dû à leur capacité à renforcer le système immunitaire. En outre, elles favorisent la respiration et renforcent l’immunité de l’organisme contre le virus.

À lire Soldes d’hiver 2024 : les dates officielles enfin dévoilées

Les huiles essentielles de ravintsara, par exemple, sont des agents antiviraux efficaces qui permettent au corps de renforcer ses défenses contre l’infection. Elles sont également efficaces contre la toux, les maux de gorge et les rhumes. De plus, ce sont des produits performants pour lutter contre les écoulements nasaux.

L’utilisation est très simple. Versez trois gouttes de ces huiles essentielles dans une cuillère à soupe d’huile végétale. Prenez-en ensuite un peu et étalez-en sur votre dos. Faites pénétrer le mélange dans la région du thorax en massant bien.

Lesquelles utiliser pour soigner son rhume ? #

Si vous faites partie des personnes sujettes aux rhumes en hiver, utilisez les huiles essentielles de tea tree. Elles sont connues pour leurs bienfaits sur la peau. Mais elles sont aussi essentielles pour lutter contre les virus et rester en forme tout au long de la saison. D’autant plus qu’elles contribuent à stopper la prolifération des cellules inflammatoires.

Il en va de même pour les huiles essentielles de thym. Les experts les recommandent pour leur capacité à lutter contre les différents virus de l’hiver. Ces derniers étant responsables des nez qui coulent et autres désagréments causés par le froid. De plus, elles sont efficaces pour apaiser les irritations de la gorge. Elles constituent aussi une alternative aux sirops lorsqu’elles sont consommées en grande quantité.

À lire Cheveux : comment les protéger du froid en hiver ?

Pour combattre le rhume, des huiles essentielles de menthe poivrée vous seront aussi utiles. Elles sont une véritable solution contre le nez bouché. Pour cela, utilisez un mouchoir en papier. Versez ensuite quelques gouttes et humez-les à chaque fois que vous n’arrivez pas à respirer. Vous pouvez également appliquer deux gouttes sur votre cou. Veillez toutefois à ne pas vous en mettre dans les yeux.

Parmi ces huiles essentielles, on trouve également l’eucalyptus. Grâce à leurs propriétés antibactériennes et antiseptiques, ces huiles sont les alliées idéales de la saison froide. En effet, ces propriétés leur confèrent la capacité d’expulser les sécrétions. Elles aident également à lutter contre la fatigue, que ce soit mentale ou physique. Pour ce faire, déposez quelques gouttes sur votre cou. Cela vous permettra de mieux respirer. Sinon, versez-en un peu sur un morceau de sucre juste avant de l’introduire dans votre bouche.

Huiles essentielles : Contre indications #

Les huiles essentielles sont généralement inoffensives. Toutefois, certaines d’entre elles peuvent être néfastes pour certaines catégories de personnes. Le ravintsara, par exemple, ne convient pas aux femmes enceintes de moins de 3 mois, ni aux bébés de 3 mois. En plus, il n’est pas approprié aux personnes épileptiques ou asthmatiques.

Il en va de même pour les huiles essentielles de menthe poivrée. Elles ne sont pas adaptées ni à une femme enceinte, ni à une femme qui allaite. La même règle s’applique aux enfants de moins de 6 ans. Et c’est aussi le cas pour les épileptiques, les personnes souffrant de maladies cardiovasculaires, les hypertendus, entre autres.

Nouvellefemme.fr est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :