Cette aide financière que 85% de bénéficiaires oublient de réclamer

Le taux de non-recours sur les allocations familiales ne cesse de prendre de l’ampleur. Mais, une aide financière en particulier est la plus touchée.

L’aide financière a été mise en place pour améliorer le revenu des familles modestes. En effet, avec des prestations gouvernementales, leur pouvoir d’achat sera plus stable. Pourtant, il existe une offre que les Français oublient. Les détails sont dans cet article !

Aide financière : Des sommes importantes bloquées au niveau de la CAF #

Chaque année, le gouvernement fait des efforts sur la revalorisation de chaque aide financière. Cette prestation vise à garantir une certaine stabilité sur le pouvoir d’achat de nombreuses familles. Son champ d’application couvre toutes catégories de personnes.

Pour l’année 2024, certains types d’aide financière auront un montant supérieur. De même, de nouvelles conditions d’attribution deviendront applicables. A cet effet, le revenu des familles modestes vont augmenter, surtout pour les personnes non imposables.

À lire Toutes les aides financières de la CAF dont vous pouvez bénéficier en 2024

Les personnes étrangères travaillant en France connaîtront toutefois certains contretemps sur l’aide financière. En effet, à cause de la nouvelle loi sur l’immigration, il y a de nouvelles conditions . Dorénavant, seuls ceux qui ont habité sur le territoire français depuis 5 ans y auront droit.

On sait que l’aide financière augmente de plus en plus en France. Néanmoins, le taux de leur demande n’est pas proportionnel à cela. Plus de 80 % de leurs bénéficiaires les ignorent. Or il faut une demande auprès de la CAF pour obtenir ces prestations financières.

L’AAH, le RSA….. Que des allocations importantes #

Les statistiques sur le non recours à l’aide financière sont assez inquiétantes. En effet, plus de 80 % de bénéficiaires, avons-nous dit, ne se soucient pas de ce qui leur est dû. Il y a de nombreuses raisons liées à cela, mais on en conclut que c’est à cause de la paperasse.

Même si ce taux grimpe de plus en plus, ce ne sont pas toutes les aides qui subiront ce problème. L’aide financière relative au logement est la seule prestation ayant un taux de recours en hausse. C’est la raison pour laquelle la CAF a récemment sorti des statistiques liées à la demande du RSA.

À lire Les titulaires de l’AAH, RSA, et Aspa, pourrez-vous toucher cette aide de 600 euros en 2024 ?

Au niveau national, près de 35 % des bénéficiaires ignorent que le gouvernement l’accorde aux travailleurs. D’ailleurs, en parlant de salarié, la prime d’activité va aussi dans le même sens que le RSA. Autrement dit, cette aide financière figure parmi celles ayant un taux de non recours élevé.

Si on se penche sur le côté des personnes vulnérables, l’aide financière qui leur est destinée connait aussi ce problème. C’est le cas de citoyens en situation de handicap. L’AAH a actuellement atteint un taux de non-recours de plus de 60 %. Des statistiques alarmants compte tenu du nombre de Français atteint d’une incapacité presque totale.

Aide financière : Une prestation propre aux enfants vulnérables #

On attribue l’allocation adulte handicapée sous diverses conditions. Mais elle dépend surtout de l’état de santé avec plus de 80 % d’incapacité. Bref, il n’y a pas que l’AAH qui revient à ces personnes. Elles peuvent prétendre à beaucoup d’autres prestations.

Une aide financière spécifique est aussi tombée dans l’oubli ces derniers temps. Il s’agit de l’allocation éducation enfant handicapé. En voyant les statistiques, cette prestation entre dans le top 3 des offres avec un taux de non-recours en hausse, avec 85 %. Pourtant elle couvre une somme mensuelle de 132,74 euros par mois versée aux parents d’un enfant de moins de 20 ans. La condition étant juste d’être en situation de handicap.

Nouvellefemme.fr est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :