Ces aides que vous oubliez de réclamer pour arrondir vos fins de mois

La CAF offre à chaque catégorie de citoyen des aides spécifiques. Malheureusement les potentiels bénéficiaires ne s’en soucient pas.

Chaque année, le gouvernement Français consacre une grande partie de son budget aux aides sociales. Le but serait d’améliorer le pouvoir d’achat de nombreuses personnes à bas revenu. Mais ce qui est désolant c’est que bon nombre d’entre eux ne s’en préoccupent pas toujours.

Aides : Un non-recours dont on connaît l’origine #

Ce ne sont pas toutes les aides sociales de la CAF qui connaissent un faible taux de non-recours. En effet, ces derniers temps, les allocations au logement ont connu un petit succès. Cependant, la situation ne s’améliore pas car la caisse attributrice bloque encore des milliards d’euros.

Divers phénomènes sont à l’origine du non-recours aux aides. Mais le problème le plus fréquent est lié aux règles procédurales. Pourtant, la CAF explique sur le site tous les détails relatifs à ces procédures. Alors, pensez à visiter cette plateforme pour bénéficier d’un coup-de-pouce financier.

À lire Toutes les aides financières de la CAF dont vous pouvez bénéficier en 2024

Mais avant toute initiative, vous devez connaître les aides auxquelles vous pouvez prétendre. Ces derniers sont aussi consultables sur le site de la CAF d’ailleurs. Pour vous donner un aperçu, on a décidé de recenser les allocations ayant les plus hauts taux de non-recours.

Sachez que dans la plupart des cas, la CAF prend en compte la situation familiale des demandeurs dans leur calcul. Il peut s’agir de l’âge, du nombre d’enfants mais surtout des revenus. C’est pour cette raison que l’institution impose aux demandeurs de déclarer leur net social. Une règle visant à éviter toute erreur sur le versement des aides.

Ces allocations connaissent un taux de non-recours important #

Dans la vie de tous les jours, certains travailleurs se contentent de vivre avec leur salaire sans se soucier des aides de la CAF. Pourtant, ils laissent en l’air un revenu supplémentaire de plus de 300 euros. C’est le cas pour le RSA et la prime d’activité !

D’ailleurs, c’est une grosse perte pour les potentiels bénéficiaires de ces aides car pour cette année le RSA connaîtra une revalorisation. C’est aussi le cas pour l’AAH dont les handicapés ne se soucient pas trop. Donc, ces personnes devraient agir pour augmenter leur revenu chaque fin du mois.

À lire Repassage : les astuces infaillibles pour gagner du temps et de l’argent

En parlant de handicap, l’allocation éducation enfant handicapé ou l’AEEH a aussi atteint un taux de non-recours important récemment. C’est pourtant l’une des aides les moins exigeantes que la CAF alloue. Et son montant varie entre 101,35 à 146,69 euros.

Pour terminer avec ces aides financières non sollicitées, on peut citer la complémentaire santé solidarité. C’est une allocation que près de la moitié des potentiels bénéficiaires négligent. Alors qu’elle sert d’appui pour les frais médicaux qui peuvent parfois être coûteux.

Aides : Le gouvernement offre aussi des prestations de service #

Les aides de la CAF ne se limitent pas seulement à ces illustrations. En effet, il y en a encore d’autres que l’on oublie de demander. Tel est le cas pour l’allocation de soutien familial ou l’ASF qui connaît un taux de non-recours important.

Il n’y a pas que les aides financières que le gouvernement attribue aux familles modestes. En effet, certaines personnes peuvent aussi prétendre à une prestation importante. Mais pour en bénéficier, il faut en faire la demande.

Nouvellefemme.fr est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :