Retraite : 5 erreurs courantes qui peuvent vous coûter beaucoup d’argent

Certaines personnes commettent des erreurs en ne planifiant pas leur retraite. Alors qu’il existe bien des moyens pour éviter cela.

Il n’y a rien de mieux que de vivre une retraite paisible à l’abri de toutes sortes de problèmes financiers. Malheureusement certaines personnes commettent des erreurs pendant qu’elles sont en cours d’activité. Découvrez ces fautes que de nombreuses personnes font ces derniers temps !

Retraite : La pension pourrait ne pas suffire #

Qui dit retraite signifie réduction des revenus. En effet, même si on continue de travailler dans le secteur libéral après 65 ans, cela ne parvient pas toujours à couvrir les dépenses. Ce qui fait qu’on doit entreprendre une grosse préparation avant de décrocher.

Avec une bonne préparation vous pouvez prendre votre retraite de manière anticipée. D’ailleurs, certaines personnes parviennent à décrocher avant 62 ans. Mais elles ont bien pris soin d’élaborer un plan précis. Ce qui signifie donc qu’il n’y a aucune place pour les erreurs dans les stratégies de ce genre.

À lire Versement des pensions de retraite : cette bonne nouvelle devrait bientôt ravir les retraités

Si vous voulez avoir une retraite paisible, vous devez aussi faire comme ces gens. C’est-à-dire planifier financièrement votre vie d’après travail bien avant l’heure. Pour vous aider, voici quelques erreurs que vous devez éviter.

On a dit tout à l’heure que la préparation est la règle de base dans la retraite. Ainsi, vous devez donc faire des épargnes ou des investissements tant que vous êtes encore actif. Il ne suffit pas de faire un projet temporaire. En effet, vous devez toujours miser sur le long terme. Cela vous permettra de couvrir le vide financiers une fois en inactivité.

D’autres astuces à prendre en compte #

Certaines personnes se contentent de vivre avec leur pension. Or, la vie évolue et on ne sait pas ce que les aléas de la vie nous réservent. De ce fait, il est important de compléter les revenus de la retraite avec des nouvelles activités. Vous pouvez par exemple proposer des prestations rémunérées comme l’enseignement de langue étrangères. Ou bien, optez pour l’élevage, peu importe tant que la loi l’autorise.

Idéalement vous ne devez pas vous contenter d’une seule activité. Si vous sentez que vous êtes encore apte à réaliser un métier à temps partiel, alors n’hésitez pas ! Cela vous évitera des endettements et vous ne dépendrez pas seulement de l’argent de votre retraite.

À lire Une mauvaise ou bonne surprise à prévoir au 1er mars pour votre retraite Agirc-Arrco

Toujours dans cette idée de bien se préparer, attention aux erreurs de l’administration ! En effet, au cours des deux années précédentes on a pu apercevoir de nombreux dossiers contenant des fautes et oublis en tous genres. Et la plus fréquente de ces fautes administratives concerne la mention du nombre de trimestres travaillés. Dans ce cas, il est important de vérifier fréquemment vos dossiers bien avant votre retraite.

Retenez bien que nous rattachons les dettes à notre patrimoine, et elles revêtent un caractère personnel. En effet, même à la retraite, nos créanciers peuvent toujours nous poursuivre. Ce qui pourrait bien impacter vos revenus une fois en inactivité. Par conséquent, il est essentiel de garantir le paiement des dettes avant de prendre une décision.

Retraite : Vous pouvez aussi obtenir les aides de la CAF #

Il y a bien diverses façons d’avoir une retraite paisible. Mais, ces 5 astuces sont à prioriser si vous tenez vraiment à éviter tout désagréments par la suite. D’autant plus que le cumul retraite-travail est autorisé par les dispositions en vigueur. Alors, rien ne vous empêche de trouver d’autres sources de revenus.

Par ailleurs, n’oubliez pas que vous pouvez accroître vos revenus avec des aides sociales. Sachez que même à la retraite, il existe bien des allocations auxquelles vous pouvez prétendre. Ce qui est déjà une bonne nouvelle pour vous. Néanmoins vous devez en faire la demande auprès de la CAF.

Nouvellefemme.fr est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :