Le montant de cette facture que vous payez va flamber, les concernés

Les finances de nombreux ménages seront affectées par cette augmentation de la facture pour 2024. Consultez les détails ci-dessous !

Chaque année, en raison de l’inflation, de nombreux aspects des budgets des foyers français connaissent des modifications. Certains éléments augmentent, tandis que d’autres diminuent. Et cette année, une partie de la facture sera alors à payer plus cher. Voyez ce qu’il en est !

Facture : Cette année 2024 prévoit des augmentations ! #

Des bonnes nouvelles accompagnent la rentrée en 2024 pour les familles françaises. Afin de soutenir les dépenses, le gouvernement a augmenté certaines aides, les allocations et aussi une partie des revenus. Des augmentations certes, ont été faibles, mais significatives.

Mais elles ont aussi été accompagnées de quelques aspects moins positifs. Nous allons aussi devoir payer un peu plus pour une partie de la facture. Une situation qui sera plus difficile pour de nombreuses familles, étant donné que certaines dépenses ne pourront pas être réduites pour la compenser. En moyenne, cela correspond à 30 à 60 % du budget mensuel.

À lire Cette taxe que tous les Français payent devrait voir son montant multiplier par 15 par l’État

En effet, pour chaque famille, il y a des dépenses qu’elle ne peut pas se permettre de ne pas couvrir. Il s’agit du logement, de l’énergie, des transports, des soins de santé et des communications. Parmi ces dépenses, c’est le logement qui sera le plus lourd à supporter.

Et malheureusement pour certains ménages, une augmentation de leur facture immobilière ne fera qu’aggraver la situation. En effet, pas moins de 20 millions de propriétaires français seront touchés, notamment par la taxe foncière.

En 2024, on augmentera de nouveau la taxe foncière #

Chaque année, le taux de l’impôt foncier subit une modification. L’année dernière, chaque facture a connu une majoration de 7,1 % sur le taux. De nombreuses familles françaises ont vécu cette augmentation, autrefois perçue comme minime, comme un coup dur.

À cela s’ajoute la majoration locale qui, pour la région parisienne, s’élève à 59 %. Quant aux habitants de Meudon, la facture s’élevait à 42,2 %, ceux de Grenoble à 31,5 %, etc. C’est donc la même chose qui va se reproduire, mais heureusement l’augmentation sera moindre.

À lire Compteur Linky : ce bug fait exploser votre facture même si l’appareil est déconnecté

Ainsi, tous les propriétaires verront leur facture immobilière augmenter à nouveau cette année. Certes, certaines beaucoup moins que l’année dernière, mais tout aussi significatives. Ceci correspond à une majoration de 3,9 %.

Cela signifie donc que les ménages dont la facture s’élève à environ 500 euros devront payer près de 510,50 euros de plus cette année, si l’on applique l’augmentation de 3,9 %. Pour ceux qui devaient payer environ 800 euros, leur facture passera à 831,20 euros, et ainsi de suite.

Facture : Un paiement qui pourrait encore s’élever #

Si vous trouvez votre facture déjà assez élevée, vous devrez attendre la décision de votre commune. En effet, celle-ci peut décider de baisser, de maintenir ou d’augmenter encore ce tarif. Il est rare qu’ils décident de le diminuer, mais ce n’est pas impossible. Cela s’est d’ailleurs déjà produit dans certaines petites communes en 2023.

De plus, l’année dernière, il était possible de mettre en place une déduction mensuelle sur la facture de la propriété. Il s’agissait de demander aux responsables de déduire une petite somme chaque mois à partir de février. Ceci afin d’alléger le paiement à la fin. On basait la déduction sur le coût de la dernière taxe, suivie d’une régularisation en fin d’année.

Nouvellefemme.fr est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :