Toutes les aides financières de la CAF dont vous pouvez bénéficier en 2024

Ces aides de la CAF sont encore disponibles cette année 2024, mais restent peu connues des citoyens français. Vérifiez donc si vous y avez droit.

Chaque année depuis sa création, la CAF distribue des aides diverses aux familles modestes. Pourtant, encore peu d’entre elles en jouissent réellement. En effet, environ 30 % de ces prestations font l’objet d’un non-recours, faute d’information. Pour vous aider, voici donc toutes les prestations à connaître pour 2024.

CAF : Des allocations pour tous les ménages français #

Cette année, comme chaque année, la CAF (Caisse d’allocations familiales) attribue des aides à des familles ou allocation familiales. Mais pas n’importe laquelle, il faut avoir au moins 2 enfants à charge. Toutefois, le montant des revenus n’est pas pris en compte.

Par ailleurs, pour les familles de 3 enfants et plus, la CAF leur accorde un complément familial. Mais cette fois, ce sont les revenus de la famille qui sont pris en compte. Ainsi, si les revenus de la famille dépassent le plafond fixé par la réglementation, le complément ne sera pas accordé.

À lire Les titulaires de l’AAH, RSA, et Aspa, pourrez-vous toucher cette aide de 600 euros en 2024 ?

Une autre aide de la CAF à connaître : l’APL (Aides Personnalisées au Logement). Leur montant se  calcule en fonction de trois critères : revenus du locataire, composition de la famille et loyer. À cela s’ajoute l’allocation de logement familiale. Mais vous devez être soit une femme enceinte célibataire, soit parent d’une personne handicapée, ou couple sans enfant. De même, vous ne devez pas bénéficier de ces deux allocations en même temps.

Certaines personnes ne peuvent prétendre à aucune de ces prestations de la CAF. Dans ce cas, il faut faire les démarches nécessaires pour demander une allocation de logement sociale.

Des aides réservés aux personnes handicapés #

Si vous ne le saviez pas encore, la CAF accorde comme chaque année, des subventions aux personnes handicapées. Mais pour obtenir cette allocation, il faut présenter un handicap important. Justement, on va calculer votre taux d’incapacité. Alors, bien sûr, les critères varient d’une personne à l’autre.

Pour bénéficier de l’aide de la CAF, vous devez être âgé d’ au moins 20 ans. Il existe des exceptions pour certaines catégories de mineurs. Si vous avez 16 ans et que vous n’êtes plus à la charge de vos parents, vous pourrez également en bénéficier.

À lire Ces aides que vous oubliez de réclamer pour arrondir vos fins de mois

En ce qui concerne le montant, qu’il s’agisse d’un couple ou d’une personne seule, on prendra en compte le nombre d’enfants dans les calculs. Il en est d’ailleurs de même pour les revenus du père de famille qui influencent le calcul de cette allocation. Mais ce ne sera plus le cas à partir de 2024.

Pour les enfants handicapés, la CAF attribue une allocation d’éducation de l’enfant handicapé. Toutefois, sa valeur sera dépendante du degré des déficiences présentes chez l’enfant.

CAF : Voici comment bénéficier de ces prestations si vous remplissez les critères #

Pour bénéficier de ces prestations de la CAF, il n’est pas nécessaire d’être en situation de précarité ou d’avoir des difficultés financières. En effet, tous les citoyens français peuvent en bénéficier. Cependant, il faut d’abord répondre aux critères fixés par le gouvernement.

En général, il n’y a pas de démarches particulières à effectuer pour obtenir les prestations. En principe, la CAF verse automatiquement le montant correspondant à tous les allocataires éligibles.

Nouvellefemme.fr est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :