Dormir la porte fermée : Pourquoi faut-il l’éviter ?

Vous devez dormir assez longtemps pour bien vous reposer. Mais un sommeil réparateur requiert aussi certaines conditions !

Pour différentes raisons, de nombreuses personnes choisissent de dormir la porte fermée. Entre l’habitude, le fait de se sentir en sécurité et l’intimité, on pense avoir raison. Pourtant, il n’en est rien ! On vous explique pourquoi il vaut mieux laisser une ouverture pendant la nuit. Découvrez tous les détails en quelques lignes !

Dormir la porte fermée : Une histoire de ventilation ! #

Fermer la porte quand on va dormir n’est pas une si bonne habitude que cela. En effet, cela limite la circulation d’air dans la chambre à coucher. Bien sûr, les problèmes de ventilation de ce genre entraînent de nombreux désagréments. Cela pourrait même nous coûter notre temps de repos !

Afin de bénéficier d’une atmosphère plus saine, il vaut mieux ouvrir la porte avant de dormir. De cette manière, l’air dans la pièce se renouvelle en peu de temps. Par ailleurs, on obtient une atmosphère saine et plus propice à un sommeil réparateur.

À lire Il déballe ses légumes achetés chez Aldi et fait une découverte qui glace le sang, l’horreur

Dormir la porte fermée : Pourquoi faut-il l’éviter ?
Source : capture instagram

Ventiler la chambre avant de dormir offre aussi d’autres avantages que les scientifiques peuvent prouver. Selon eux, l’ouverture laisse échapper le dioxyde de carbone et fournit un regain d’oxygène. Ainsi, cela nous évite de nous reposer dans un milieu étouffant, voire suffocant !

Il existe de nombreuses personnes qui ne supportent pas de vivre dans un milieu clos. Ainsi, ouvrir la porte avant de dormir constitue une sorte d’échappatoire pour elles ! Dans tous les cas, cela nous offre un environnement où on peut se reposer calmement.

Des mesures de sécurité et de bien-être ! #

Au milieu de la nuit, des cas d’urgence peuvent se produire. Même si on doit se reposer, on doit aussi rester vigilants ! Entre autres, un incendie pourrait survenir alors qu’on est en train de dormir. Et si on ferme la porte, on se prive de notre première sortie !

Toujours en cas d’incendie dans la maison, les secours vont certainement entrer par la porte. Ainsi, ils peuvent transporter rapidement les victimes sans se soucier des obstacles. Mais si on va dormir en s’enfermant, les services d’urgence vont d’abord perdre leur temps à essayer d’entrer.

À lire Versement des pensions de retraite : cette bonne nouvelle devrait bientôt ravir les retraités

Comme on l’a dit plus haut, la meilleure solution pour les claustrophobes est d’ouvrir la porte quand ils vont dormir. De cette manière, ils peuvent se sentir moins anxieux à l’idée d’être enfermés. Les scientifiques disent même qu’ouvrir la porte offre une certaine liberté !

Dormir la porte fermée : Pourquoi faut-il l’éviter ?
Source : capture instagram

Malgré tous ces arguments, bien des gens ne veulent pas changer leur habitude de fermer leur porte. Ils préfèrent troquer le confort en allant dormir contre leurs propres préférences. Certains disent que la porte préserve leur vie privée. D’autres ont besoin de fermer leur porte pour se sentir en sécurité

Dormir la porte fermée : Tout dépend de la qualité du sommeil ! #

La qualité du sommeil dépend en grande partie d’événements extérieurs. Entre les bruits aux alentours, la lumière qui s’incruste, ou même les voisins, on a de quoi nous inquiéter. Ainsi, chacun peut avoir ses propres moyens pour dormir sur ses deux oreilles.

Dormir la porte fermée : Pourquoi faut-il l’éviter ?
Source : capture instagram

Il existe aussi d’autres alternatives au fait d’ouvrir la porte avant de dormir. Pour avoir une bonne qualité de l’air, on peut par exemple se servir d’un ventilateur. Pour les incendies et autres cas d’urgence, on peut tout simplement installer des détecteurs ou un système de sécurité. En somme, anticipez tout ce qui pourrait se produire si vous voulez vous reposer de manière correcte durant la nuit.

Nouvellefemme.fr est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :